Eric, référent de formation BATILEARN

Mar 15, 2017
Thomas Raoult

Eric, référent de formation BATILEARN, ayant une expérience de 10 ans en qualité d’Ingénieur Travaux et 20 ans en enseignement BTP auprès d’étudiants (à partir de BAC+2) et de professionnels

Bonjour Eric. Pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

Après des études en école d’ingénieur spécialisée dans le BTP, j’ai travaillé en qualité d’Ingénieur Travaux pendant 10 ans sur des chantiers divers (bâtiment TCE avec interfaces VRD et RCT,…). Cette expérience, couplée à mon diplôme d’ingénieur, m’a apporté des compétences solides techniques, financières et managériales notamment.

Passionné par la conduite de travaux et désireux de transmettre mes connaissances théoriques et mon retour terrain, j’ai décidé de m’orienter vers la formation pour les étudiants (BAC+ 2 principalement) et également pour les professionnels.

Comment êtes-vous devenu référent de formation BATILEARN ?

Présent depuis la création de l’ESCT – École Supérieure de Conduite de Travaux en 2006, j’ai fait partie de ceux qui ont conçu et développé les différents programmes de formations présentielles en conduite de travaux. J’ai donc souhaité poursuivre l’aventure ESCT, en prenant part en 2013 à la création de sa plateforme de formations en E-learning BATILEARN.

Habitué à dispenser des cours en présentiel, devenir « référent de formation » en E-learning a été un vrai challenge, et cela s’est révélé très enrichissant de pouvoir enseigner différemment…

Justement, comment se crée votre relation avec vos apprenants qui suivent une formation en ligne BATILEARN ?

C’est le premier échange lors de l’inscription en ligne ainsi que le profil de l’apprenant (expérience dans le BTP ou non, niveau d’études, …) qui définissent généralement la relation plus ou moins forte et régulière qui s’établira entre lui et moi pendant toute la durée de sa formation en ligne. Comme en formation présentielle, certains ont besoin davantage d’attention et d’explications.

Je m’adapte aux besoins de chacun et je cerne en général très rapidement les modules sur lesquels l’un d’eux aura peut-être plus de difficultés et aura donc plus besoin de moi pour l’accompagner. Pour certaines personnes, il m’arrive de n’intervenir quasiment pas durant leur période d’apprentissage.

Quels sont les modes de contact avec les apprenants ?

A tout moment, l’apprenant que j’accompagne peut me contacter par un système de mail via la plateforme BATILEARN. Nous pouvons aussi programmer des entretiens via Skype ou un autre système de visioconférence, notamment lors des épreuves orales.

Au final, les relations que je crée avec chacun d’eux sont bien réelles, malgré l’apprentissage virtuel du E-learning. Ce qui est important, c’est la compréhension et l’échange entre nous et pas le mode d’apprentissage ou de transmission de l’information. Je me rends disponible pour eux, exactement comme je le fais avec mes étudiants ou professionnels en formation présentielle.

Dans quels délais répondez-vous aux questions des apprenants ?

Mon temps de réaction pour répondre aux interrogations est rapide (dans les quelques heures qui suivent la question et jusqu’à 48 h) si la question est bien ciblée et bien formulée.

Et comment suivez-vous leur progression ?

Les 4 programmes de formations* BATILEARN, qui délivrent des titres professionnels reconnus au RNCP (de niveaux BAC+2 à BAC+5), ont été élaborés de manière à ce qu’un axe logique et précis d’apprentissage soit respecté.

BATILEARN propose des modules théoriques avec différents moyens de validation pouvant aller du QCM à des dossiers plus conséquents (projets écrits, contrôles oraux, etc.). Cela me permet de voir si l’apprenant a bien compris les points-clés du module et a donc les connaissances nécessaires pour passer au suivant et également mettre en application ses acquis sur le terrain.

Effectivement, et le terrain dans tout ça ?

Parce que seule l’expérience terrain permet de valider ses acquis et apprendre davantage, une mise en situation obligatoire de 4 semaines minimum en milieu professionnel est à réaliser au cours de la formation en E-learning. Elle fait partie intégrante de chaque formation BATILEARN et permet à l’apprenant de bien cerner les enjeux inhérents à un chantier de bâtiment ou de travaux publics par exemple et également de le confronter à des problématiques chantier diverses, spécifiques à chaque opération (budget, aspects techniques complexes, environnement, timing, etc.).

A l’issue de cette mise en situation en milieu professionnel, un compte rendu d’activités est à rédiger et est ensuite soutenu oralement devant un jury de professionnels lors de l‘examen final (en présentiel dans le centre d’examen de l’ESCT à Montreuil).

Le mode d’apprentissage en E-learning est une vraie tendance. Selon vous, qu’est-ce qui plaît autant ?

Ce qui fait la force du E-learning dans notre société actuelle, c’est d’abord de l’autonomie et une parfaite liberté d’apprentissage (où on veut moyennant un accès Internet et quand on veut 7j./7 et 24 h./24). Aussi, sur le plan financier, la formule E-learning engage bien entendu moins de frais pour l’organisme de formation, ce qui rend la formation en ligne bien plus accessible** qu’une formation présentielle.

Que préconisez-vous pour réussir une formation en E-learning ?

La première chose, essentielle, est d’être organisé. C’est un réel investissement de se lancer dans une formation en E-learning, il faut donc être assidu.

Les formations BATILEARN se composent de modules complets (vidéos commentées, schémas, etc.), mais il faut bien entendu avoir la démarche d’aller compléter ces informations, être curieux, exactement comme lorsque l’on suit une formation présentielle. Quand on a la passion d’un métier, cela est très naturel de passer du temps à se documenter et nos apprenants en E-learning le comprennent bien.

Les formations sont-elles actualisées régulièrement ?

Toute l’équipe pédagogique ESCT/BATILEARN est très à l’écoute des remarques que peuvent formuler les personnes qui suivent leurs formations présentielles et E-learning. Autant que possible, les contenus sont donc adaptés pour permettre à tous les apprenants d’étudier dans des conditions optimales et ainsi les conduire à la réussite sans aucune difficulté.

Actuellement, l’équipe BATILEARN développe des documents écrits d’accompagnement, qui serviront de complément aux modules vidéos, et pourront servir de mémo à chaque apprenant.

Comprenez-vous que l’on puisse être sceptique quant à l’apprentissage d’un métier de terrain, qui semble incompatible avec la méthode E-learning ?

C’est en étant à l’écoute du marché et des besoins de ses partenaires que l’ESCT a conçu une plateforme de formations en E-learning : pratique, accessible, attractive, la formule BATILEARN s’adapte à toutes celles et ceux qui souhaitent se former sans contrainte temporelle, géographique ou financière. Le E-learning est donc un mode d’apprentissage comme un autre, aussi complet en termes de contenus et d’accompagnement qu’un mode d’apprentissage plus classique comme le présentiel.

Comme pour beaucoup de métiers, c’est l’expérience qui fait évoluer. Cependant, un enseignement théorique global sur un métier, même très axé « terrain », s’avère nécessaire pour aborder sereinement la partie pratique sur le terrain.